Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

430268 3419085685968 1534929966 33062164 768542097 n-1

 

 

C'était à Saint à Jean-en-Royans, mon ami Philippe chez qui nous étions, avait rapporté de Lyon le premier numéro d'une nouvelle revue « Métal Hurlant ». Pour le lycéen que j'étais, ce fut la révélation. Malicieux, l'ange Gabriel, avait pris ce jours-là , la forme de mon plus vieil ami, chevelu et barbu, et il me mit sous le nez, huit pages couleurs, sans texte sauf un bout de titre, en haut à gauche de la première planche: Arzach....

 

Bernadette Soubirou en santiags, la vérité m'apparut.

 

Le monde de la bande dessinée avait basculé. Sur cette pierre, qui elle n'était pas noire des péchés des hommes, mais lumineuse, à coup de colorex de mauvaise qualité, là , il y avait là de quoi bâtir une vie de dessinateur.

 

Bien sûr, Dieu avant avait exploré d'autres voies, aidé par le paléo-saint Virgil Finlay, avec la déviation,dans Pilote, il avait déjà éclairé d'autres pistes oh combien prometteuses !

 

Disciple fidèle,je prêchais la bonne parole sur papier pendant des années.Je n'écoutais pas les lecteurs impies qui me disaient : « heu... moi je préfère la couleur, comme dans Tintin,quand c'est bien plat entre les traits noirs ». Pardonnez leur, Père, ils ne savent pas ce qu'il font.

 

Dieu me parla une fois au tout début dans une brasserie de Lyon, c'était l'époque du pape Dionnet, le grand propagateur de la foi. J'admirais la façon dont il descendait parmi nous, allant jusqu'à danser le rock et sourire aux filles qui lui parlaient. Complaisant avec les marchands du temple qui le faisaient noircir de dessins, les pages de leurs bréviaires. Car les anciens dieux dont il était le dernier, étaient ainsi, commerçants avec les mortels, accessibles au plaisir ,à l'angoisse,à l'humour.

 

Bien sûr il parlait de l'avenir ,d'un monde où nos enfants vivraient heureux, avec des cristaux qui songent,dans des déserts puissants, ou sur des petits astéroïdes paradisiaques.Mais je n'étais que l'un de ses modestes curés de campagne,de ceux qui savent avec le pape Dionnet ,qu'après les Romains viennent les Barbares, je continuais à enluminer du papier, mais j'avais jeté les colorex de mauvaise qualité.

 

La dernière fois que je le vis, c'était pour un anniversaire, je faisais partie de la trentaine d'élus qui avait fait un dessin pour la commémoration. Il était là .Mais je ne l'approchais pas, à quoi bon ? il m'avait tout donné déjà, et les marchands du temple étaient encore plus nombreux .

 

Maintenant Dieu est mort, car les dieux de l'ancien monde disparaissent après nous avoir ensemencés.

 

Alors mes frères, ouvrons le livre et chantons ensemble pour sa gloire :

 

 Arzach ,Harzach,Arzak ,Harzack ...Arzak !

 

422027 10150648783999556 717444555 8936062 19066600 n

 

 

 

Partager cet article

Repost 0